Association Sportive Algériennes du Chambon-Feugerolles : site officiel du club de foot de LE CHAMBON FEUGEROLLES - footeo

Stage foot 2011

 

               

 

L'Ecole de foot de l'Asa montre encore sa vitalité en ayant organisé pendant les  vacances scolaires sur deux journées un stage de football en direction des enfants de l'école de foot U9 à U13.

Dans une ambiance conviviale, les enfants ont profité des connaissances des éducateurs de l'ASA, Adèl Ghadab le Responsable de l'école de foot , Michel Coffy entraineur des gardiens, Mohamed Aridj et Khalil Saadi , renforcés par Mr Jean Claude VIAL qui a mis ses compétences et son expérience de longue date des stages de foot au service de notre club.

Précisons que ce stage était entièrement gratuit .

A la fin du stage quelle bonne surprise ! Les enfants ont eu la visite du nouveau joueur professionnel de l'ASSE Faouzi GHOULAM venu les encourager:

 

 

 Réactions des jeunes:

Ayoub, 11 ans        Gardien de but des U13 de l’ASA

Je suis très heureux pour lui. C'est un exemple pour moi parce qu'il a débuté dans un club comme l'ASA. Il fait partie de notre famille, ses frères ont joué au club. C'est donc une fierté pour nous tous. En plus, sa famille a vécu au Chambon alors c'est une bonne chose. J'espère qu'il viendra nous voir souvent. De mon côté, je suivrai ses performances avec les Verts. Oui vraiment je suis super content, en plus il m'a signé un autographe.

 

Amine, 13 ans       Joueur en U13 à l’ASA

Moi je voudrais dire que je suis très fier de lui car toute sa famille a vécu au Bouchet. Il a commencé comme nous dans un petit club et aujourd'hui qu'il a signé avec les Verts, c'est un exemple à suivre. Nous sommes vraiment très contents pour lui et toute sa famille. De plus il est un exemple pour moi et je le suivrais avec les Verts. J'espère qu'on le verra à la TV et que les Verts vont jouer l'Europe cette saison.

Ryad, 12 ans           Milieu de terrain des U13 à l’ASA

C'est un exemple à suivre. J'ai bien compris qu'il fallait travailler dur pour arriver à ce niveau. Je l'admire beaucoup et j'aimerais bien être aussi fort que lui. Je suis aussi content car sa famille est originaire du Chambon et ses frères ont joué à l'ASA. C'est une fierté pour le club et pour la ville. C'est quand même pas souvent que l'on voit un joueur qui joue avec les Verts

 

 

  PROGRAMME DES 2 JOURNEES 

 

 Article de presse:

Faouzi Ghoulam : « C’est à Gaffard que j’ai touché mon premier ballon»

C’est tout un symbole que la venue de Faouzi Ghoulam hier en fin d’après-midi au stade de Gaffard où les jeunes de l’ASA étaient en stage. En effet, le président Bourhalfa avait invité le latéral gauche qui vient de signer le 28 avril en pro à l’ASSE.

Ce dernier avait un peu de retard sur l’horaire de la visite prévue car il était dans le bureau du président des Verts pour signer son premier contrat de footballeur professionnel.

A peine son sésame en poche, c’est donc au Chambon-Feugerolles qu’il est venu, accompagné de son frère et agent parmi les siens. Il est vrai que toute la famille Goulham est originaire du Chambon, du Bouchet plus exactement et tout le monde a joué, soit à Dervaux soit à l’ASA.

Ce fut donc une fierté pour tout le club de l’ASA que d’accueillir parmi eux, le nouveau « pro » des Verts. Pour Faouzi Ghoulam, « c’est comme un retour aux sources, vous savez, je suis fier aujourd’hui, et si je suis là aujourd’hui, c’est pour transmettre un message à ces jeunes : seul le travail à l’entraînement paye et pour moi qui vient d’une famille modeste, c’est le début d’un nouveau challenge car signer un contrat pro c’est bien, mais ce n’est que le début d’un parcours qui peut être périlleux si l’on oublie ses origines. »

Ce footballeur, né en 1991 à Saint-Priest-en-Jarez, après un court passage au CSADN, entre en poussins à l’ASSE. A force de travail, il franchit les échelons pour lancer, hier après-midi, sa toute nouvelle vie (contrat de 3 ans).

Il n’en garde pas moins les pieds sur terre : « ça fait du bien de me trouver ici aujourd’hui, c’est à Gaffard que j’ai touché mon premier ballon, c’est ici que chaque week-end je venais voir jouer mes frères, je faisais des tournois avec eux.

Oui, c’est au Chambon que j’ai appris le football, pour le reste, il n’y a que le travail. »

Quant à sa jeune carrière, Faouzi souhaite « jouer un maximum de matches en Ligue 1 et à long terme rester le plus longtemps possible à Saint-Etienne pour faire une carrière exemplaire. »

Lorsqu’on lui parle de ses exemples, il cite volontiers « Abdel Bouhazama, Jean Philippe Primard et Georges Bereta.

«C’est lui qui m’avait repéré et qui m’a fait venir à l’ASSE. Il était d’ailleurs présent cet après-midi (NDLR : hier) à la signature de mon contrat. »

Pour l’heure, le nouveau Vert apprécie, mais presque timide, il s’excuse de ne pas être présent dimanche pour les quarts de finale de la coupe de la Loire.

« Nous recevons Monaco, mais j’aurai une pensée pour mon club de toujours, l’ASA, même si je n’y ai pas joué, c’est ici que sont mes racines, c’est ce que m’ont appris mes parents.

Aujourd’hui, ils sont fiers de moi, alors c’est à mon tour de rendre à tous mes amis du Chambon ce qu’il m’ont donné. »

Aucun événement