Association Sportive Algériennes du Chambon-Feugerolles : site officiel du club de foot de LE CHAMBON FEUGEROLLES - footeo

A la découverte de l'ASA

Après trois clubs installés en zone rurale, Foot42 met le cap sur la ville avec l'AS Algériens du Chambon qui a su mériter une image de club sain et structuré.

 

 

 

 

La troupe d'Atmane Bordji est un candidat crédible à l'accession en Honneur Régional

On écouterait des heures disserter le Président Bourhalfa et sa voix rauque. Pourtant, un leitmotiv retient l'attention : RESPECT. On connait bien les paroles pieuses distillées par certains, mais force est de constater que l'homme fort de l'AS Algériens du Chambon joint les actes à la parole. Son club est respecté.
Lorsque Sedik Bourhalfa l'a rejoint, c’est un peu essoufflé par le football. Le Président de l’époque, le regretté M. Mekhaldi, réussit à le sortir d’une année sabbatique pour en faire un entraîneur-dirigeant dévoué. Il se souvient précisément que c’est en octobre 1982 qu’il intègre la nouvelle association. Le club gravit très vite les échelons et dès la fin des années quatre-vingts se trouve au sommet de la hiérarchie ligérienne. Par la suite, M. Bourhalfa passera quelque temps chez le voisin et néanmoins ami du GS Dervaux pour mieux retrouver l'AS Algériens du Chambon. La disparition brutale de M. Melkhadi lui met le pied à l’étrier et depuis onze années maintenant il sait être infuent. "J’ai toujours voulu inverser les préjugés" s’exclame-t-il. "Je souhaitais à la fois que le regard des autres changent, tout en aidant les miens, mes sociétaires, à faire évoluer le leur." On sent que le thème lui tient à cœur. Sans trop se tromper, on peut affirmer qu’aujourd’hui, les Algériens du Chambon sont cordialement accueillis partout où ils se déplacent et savent recevoir.

 

 

"Etre reçu à bras ouverts, une grande victoire"

 

          

              Le club met l'accent sur la formation des jeunes .

Les fondateurs du club étaient originaires des quartiers de la Romière et du Bouchet. Vus de l’extérieur, les premiers hôtes avaient quelques réticences. "C’est une de mes plus grandes victoires que d’être reçu à bras ouverts", renchérit le président. Il ne faut pas s’y tromper, l’homme, très près du terrain n'occulte en rien le sportif. "Cette année, nous souhaitons resserrer l’écart entre la PHR et la réserve. Nous aimerions que cette dernière accède à la Promotion d’Excellence". Le groupe senior compte sur l’accession d’une dizaine de U19, finalistes de la Coupe de la Loire. Certains ont déjà intégré l’équipe fanion en ligue. Depuis deux ans, Atmane Bordji joue le jeu de la formation. Il a d’abord permis à l’équipe de se maintenir, puis, dès la saison suivante, il l’a installée dans le premier tiers du classement. L’équipe était joueuse, il s’agissait qu’elle gagne en efficacité ! "Une montée en Honneur Régional ne serait pas pour me déplaire, avance encore le Président, mais ce ne sera pas à n’importe quel prix." Si Gaffard est un outil envié par beaucoup, la municipalité, en très bon termes avec le club, a promis que l’éclairage serait amélioré sur les terrains d’entrainement pour franchir un palier. "Une condition indispensable pour que la qualité des entraînenements progressent" conclut le dirigeant chambonnaire. L’AS Algériens du Chambon s’ouvre en accueillant des joueurs venus de Montreynaud, La Cotonne, Firminy… Un proverbe berbère dit que "L’arbre suit sa racine", celui qu'on surnomme l'ASA est bien planté dans la Loire, au Chambon-Feugerolles.

 

 

 (Séniors1 2009/2010)

Aucun événement